La technologie de suspension Brain a été mise au point pour offrir un maximum de rendement en tout-terrain. Que ce soit à l'avant ou à l'arrière du vélo, elle est capable de distinguer les forces exercées par le cycliste de celles générées par le terrain, pour que vos efforts de pédalage ne soient pas inutilement absorbés par la compression de la suspension.

Innovation

Technologie Brain

Si vous recherchez le meilleur en termes d'efficacité et de contrôle de la suspension, rien ne vaut la technologie Specialized Brain. Disponible sur bon nombre de nos modèles XC, elle a été peaufinée et adaptée pour satisfaire les pilotes les plus exigeants sur toutes sortes de terrains. La preuve ? L'Epic fut le premier vélo tout suspendu à remporter un championnat du monde de cross-country. Dans chacune de ces victoires, les athlètes ont bénéficié des avantages de l’amortisseur Brain.

Vous vous demandez sûrement : « que fait le Brain ? ». La réponse est aisée : il permet au pilote d’aller plus vite avec plus de contrôle. Si le concept est assez simple, sa mise en œuvre est une toute autre histoire. Après tout, depuis l'avènement des VTT tout suspendus, les semi-rigides et les tout suspendus présentaient des ensembles de compétences diamétralement opposés. Les semi-rigides excellaient en termes de rendement de pédalage, sans risque de « brake squat » (compression de la suspension arrière au freinage) ou d'allongement de la chaîne. À l'inverse, les vélos tout suspendus géraient mieux les terrains difficiles. Le Brain réconcilie ces deux caractéristiques. Avec sa technologie de valve à inertie, il détecte la différence entre les forces générées par le pilote de celles produites par les irrégularités du terrain. Il est ainsi ferme sur terrain roulant pour optimiser le rendement et actif sur terrain accidenté pour plus de contrôle.Lorsqu'il est associé à notre système de suspension FSR, le Brain crée le meilleur système tout suspendu pour éliminer les mouvements de la suspension arrière induits par la puissance du cycliste. Ce système actif et indépendant reste neutre et n’est pas affecté par les forces générées par l’utilisateur. Nous utilisons la technologie Brain pour stabiliser le cadre vis-à-vis des forces transmises par le poids du cycliste (comme un pédalage agressif) et la tringlerie FSR pour neutraliser les mouvements induits par le couple de pédalage.

Naissance d'un Nouveau Brain

Depuis son introduction en 2003, l'amortisseur Specialized Brain a été amélioré pour optimiser la qualité de l'amortissement. Le directeur Technologie de suspension, Mike « Mick » McAndrew, est l’inventeur du premier amortisseur Brain et a participé à toutes les phases d'amélioration.

« Le Brain initial était surtout un détecteur d'amortissement de type macro-choc. En fonction du terrain, il passait en mode amortissement ou pédalage et y restait quelques instants, d’où des phases de transition inefficaces. Avec la nouvelle génération d’amortisseurs Brain, le système peut détecter les micro-chocs du terrain et s’y adapter. Beaucoup d'efforts ont été consacrés ces dernières années à l’amélioration de la sensibilité du Brain et à renforcer l’interaction des circuits hydrauliques pour améliorer la réaction au premier choc. Enfin, important pour le pilote XC, l’amortisseur Brain actuel utilise notre propre micro-amortisseur deux fois plus léger que l'amortisseur Brain d'origine. »

Mike "Mick" McAndrews