UNE JOURNÉE DANS LA ROUE D’UN PILOTE ENDURO

MAX CHAPUIS INVITATIONAL EN VALAIS SUISSE

Quel rider n’a jamais rêvé de rouler avec un athlète professionnel ? Bénéficier de ses conseils et le voir évoluer sur des trails engagés n’a pas de prix. C’est le pari du Max Chapuis Invitational : permettre à des riders amateurs de partager une journée de ride avec Max. Chris de ExoRide nous emmène sur une sélection des meilleurs trails du Valais. Du Stumpjumper de 2015 au tout dernier Kenevo SL, une belle sélection de Trail bikes Specialized pour cette journée de ride.

UNE JOURNÉE DANS LA ROUE D’UN PILOTE ENDURO

MAX CHAPUIS INVITATIONAL EN VALAIS SUISSE

Quel rider n’a jamais rêvé de rouler avec un athlète professionnel ? Bénéficier de ses conseils et le voir évoluer sur des trails engagés n’a pas de prix. C’est le pari du Max Chapuis Invitational : permettre à des riders amateurs de partager une journée de ride avec Max. Chris de ExoRide nous emmène sur une sélection des meilleurs trails du Valais. Du Stumpjumper de 2015 au tout dernier Kenevo SL, une belle sélection de Trail bikes Specialized pour cette journée de ride.

Mise en jambes

La journée commence par 45 minutes de transfert pour atteindre le Haut Valais. Sortis du camion, une petite montée pour accéder au premier trail, les chamois sont de la partie. Pas de temps à perdre, on attaque la première descente sur Gampel qui servira de baromètre pour définir le niveau du groupe. Tout le monde passe le test haut la main et on peut enchaîner vers le prochain spot.

La région de Viège regorge de trails longs, exposés et techniques. C’est ce qui attend notre équipe au départ du fameux trail de Visperterminen. Après une liaison sur bisse technique, on passe sur une crête au-dessus d’une forêt en reconstruction après avoir été ravagée par un incendie en 2011, ambiance magique. Une journée de ride n’est pas parfaite sans un problème technique et c’est maintenant ! Un frein capricieux a bénéficié d’une purge de fortune ‘’on the trail’’ (merci Olivier pour la burette d’huile de chaîne). Et oui, on a rempli le frein de Finish Line pour chaîne ! Le fond du trail est rapide et flowy, digne de Finale Ligure diront certains. De quoi rassurer Arthur sur la taille de son Enduro S4.

MONTÉE VERS RIEDJI, DESCENTE SUR STALDEN

3e montée en direction de Riedji, un village de montagne perché à 1550 m d’altitude. Ça parle Haut Valaisan et un local fait chauffer son jacuzzi au feu de bois en caleçon par 8 degrés… Bref, on ne traîne pas et on descend à bloc sur Stalden à travers les nuages par un ancien trail sauvage jalonné d’épingles et de portions exposées. Le trail se termine par un chemin en balcon avec des petits coups de cul qui en calment certains. À la sortie du chemin on prend la route sur 100 m, une partie de l’équipe emmenée par Mattia passe tout droit devant le shuttle. Ça leur vaudra une petite remontée à la pédale, bien fait !

En Valais il fait toujours beau, mais pas ce weekend, quelques averses et un sol humide ont rythmé la journée. Même les habitués de la région comme Jean-Marc ont découvert les trails dans des conditions rares. L’humidité a rendu ces trails habituellement tellement secs et un peu moins fuyants. Le grip était parfait et les garde-boue ont fait le job.

MONTÉE VERS RIEDJI, DESCENTE SUR STALDEN

3e montée en direction de Riedji, un village de montagne perché à 1550 m d’altitude. Ça parle Haut Valaisan et un local fait chauffer son jacuzzi au feu de bois en caleçon par 8 degrés… Bref, on ne traîne pas et on descend à bloc sur Stalden à travers les nuages par un ancien trail sauvage jalonné d’épingles et de portions exposées. Le trail se termine par un chemin en balcon avec des petits coups de cul qui en calment certains. À la sortie du chemin on prend la route sur 100 m, une partie de l’équipe emmenée par Mattia passe tout droit devant le shuttle. Ça leur vaudra une petite remontée à la pédale, bien fait !

En Valais il fait toujours beau, mais pas ce weekend, quelques averses et un sol humide ont rythmé la journée. Même les habitués de la région comme Jean-Marc ont découvert les trails dans des conditions rares. L’humidité a rendu ces trails habituellement tellement secs et un peu moins fuyants. Le grip était parfait et les garde-boue ont fait le job.

DÉPART POUR LE DERNIER RUN

Moosalp, un petit col situé à plus de 2000 m d’altitude, est le point de départ du dernier run. Au sommet, de la neige, du froid et une belle excitation générale pour rejoindre la descente sur Embd et Stalden. Après 20 minutes de traversée, la pente s’inverse et la descente commence. Mathias pense avoir perdu son téléphone sur le trail, heureusement ce n’était qu’un prétexte pour remonter un bout du trail avec le Kenevo SL de Max ! Ceux qui craignaient les épingles en début de journée en redemandent maintenant, devenus addict à la ligne parfaite et la satisfaction de passer un virage sur la roue avant. Le trail passe sous une cascade comme si nous n’étions pas assez humides, mais peu importe les conditions sont mémorables.

Voilà on rejoint le shuttle avec Jean-Marc, notre chauffeur du jour, pour la dernière fois de la journée, un peu refroidis par la liaison sur la route. Initialement nous avions prévu de débriefer la journée sur une terrasse mais cela se passe finalement dans le bus avec un apéro improvisé, l’ambiance n’en fut que meilleure et chacun y va de sa petite anecdote. Une journée de ride avec plus de 4000 m de dénivelé négatif, il n’y a rien de mieux sauf peut-être la satisfaction d’avoir vu s’épanouir et progresser un groupe de riders de tous horizons.

Zoom sur...

Le Kenevo SL de Max

5,4 kg plus léger que le Kenevo. 2 fois votre puissance au pédalage. Une géométrie qui s'adapte à votre style de pilotage. Avec 170 mm de débattement géré à la perfection, le Kenevo SL avale tout ce qui se présente devant lui, racines, pierriers, sauts, que ce soit en Bike Park ou sur des trails ultradéfoncés.

Zoom sur...

Le Kenevo SL de Max

5,4 kg plus léger que le Kenevo. 2 fois votre puissance au pédalage. Une géométrie qui s'adapte à votre style de pilotage. Avec 170 mm de débattement géré à la perfection, le Kenevo SL avale tout ce qui se présente devant lui, racines, pierriers, sauts, que ce soit en Bike Park ou sur des trails ultradéfoncés.

Suivez Max sur ses réseaux sociaux

“ Le Kenevo SL est un Ebike à la montée et un vélo classique à la descente ! L’assistance nécessaire pour avoir du fun sur les trails en montée et accéder aux sommets presque inatteignables en vélo classique !

Et quand vient la descente, la batterie et le moteur se font oublier. Il retrouve la stabilité et les capacités d’un Enduro tout en gardant un aspect joueur et vivace ! Pas besoin de plus qu’une racine ou qu’un caillou pour le faire sauter et s’amuser avec le terrain ! ”