Une épreuve en bikepacking

French Divide

Du 7 au 21 août 2021, c’est la French Divide, une épreuve sans assistance s’étalant sur 15 jours et traversant les plus beaux chemins de Gravel et de VTT de France.

Une épreuve en bikepacking

French Divide

Du 7 au 21 août 2021, c’est la French Divide, une épreuve sans assistance s’étalant sur 15 jours et traversant les plus beaux chemins de Gravel et de VTT de France.

Un défi hors norme

2275 km, 32 000 m de dénivelé positif et 15 jours pour boucler l’ensemble du parcours. Voilà le challenge qui se dresse devant les participants de la French Divide. En autonomie, les concurrents emprunteront très largement des chemins de Gravel, représentant plus de 80 % de l’épreuve.

Une aventure en autonomie complète

Un format qui séduit

La French Divide s’est vite imposée comme une des épreuves les plus importantes du calendrier européen. Et pour cause : le format long en bikepacking et en autonomie séduit les plus fous de l’univers Gravel. L’essor de cette pratique trouve aussi ses raisons dans ce type d’épreuves, où la liberté est le maître mot pour chaque cycliste, loin des voitures et proche de la nature.

10 jours suffisent aux plus aguerris et aux mieux préparés pour conquérir la French Divide, mais la limite de 15 jours s’impose comme un défi de taille pour la majorité des concurrents, dont l’objectif reste de terminer. Une chose est certaine : une énorme satisfaction est promise à tous les finishers.

Une aventure en autonomie complète

Un format qui séduit

La French Divide s’est vite imposée comme une des épreuves les plus importantes du calendrier européen. Et pour cause : le format long en bikepacking et en autonomie séduit les plus fous de l’univers Gravel. L’essor de cette pratique trouve aussi ses raisons dans ce type d’épreuves, où la liberté est le maître mot pour chaque cycliste, loin des voitures et proche de la nature.

10 jours suffisent aux plus aguerris et aux mieux préparés pour conquérir la French Divide, mais la limite de 15 jours s’impose comme un défi de taille pour la majorité des concurrents, dont l’objectif reste de terminer. Une chose est certaine : une énorme satisfaction est promise à tous les finishers.

Le parcours

À travers la France

De Bray-Dunes au Pays basque, les coureurs emprunteront principalement des chemins, et notamment la route bien connue de Saint-Jacques de Compostelle. Des sentiers, de la boue et de la bonne humeur, loin des axes routiers : voilà ce qui séduit également dans la French Divide. En traversant la France, suivant la fameuse diagonale du vide française, les participants passeront par tous les paysages de l’hexagone, en commençant par les pavés mythiques de Paris-Roubaix.

Mais qui dit changement de région dit aussi changement de météo. L’année dernière, la canicule avait frappé sur la French Divide en début d’épreuve avant de laisser place à la pluie. De quoi mettre les organismes à rude épreuve, déjà épuisés par l’enchaînement des kilomètres et par le manque de sommeil. Les participants sont prévenus, la French Divide ne s’offre qu’aux plus robustes.

Le parcours

À travers la France

De Bray-Dunes au Pays basque, les coureurs emprunteront principalement des chemins, et notamment la route bien connue de Saint-Jacques de Compostelle. Des sentiers, de la boue et de la bonne humeur, loin des axes routiers : voilà ce qui séduit également dans la French Divide. En traversant la France, suivant la fameuse diagonale du vide française, les participants passeront par tous les paysages de l’hexagone, en commençant par les pavés mythiques de Paris-Roubaix.

Mais qui dit changement de région dit aussi changement de météo. L’année dernière, la canicule avait frappé sur la French Divide en début d’épreuve avant de laisser place à la pluie. De quoi mettre les organismes à rude épreuve, déjà épuisés par l’enchaînement des kilomètres et par le manque de sommeil. Les participants sont prévenus, la French Divide ne s’offre qu’aux plus robustes.

Au bout de l’effort

La French Divide représente pour les participants un défi à la fois physique et mental. La distance, plus de 2 200 km laisse rêveur et une préparation de taille s’impose pour boucler le parcours en moins de 15 jours. Mais les jambes ne suffisent pas devant une telle épreuve, le mental joue aussi son rôle, notamment dans la deuxième semaine, lorsque l’excitation laisse place à la réalité du sport.

De plus l’autonomie totale rajoute une difficulté supplémentaire. La gestion de sa nutrition et de son sommeil est primordiale sur une épreuve d’une telle distance. Si certains font le choix de limiter leurs nombres d’arrêts les premiers jours, d’autres optent pour une stratégie plus précautionneuse. La French Divide, c’est une véritable épreuve contre soi-même, exigeant des ressources insoupçonnées.

Au bout de l’effort

La French Divide représente pour les participants un défi à la fois physique et mental. La distance, plus de 2 200 km laisse rêveur et une préparation de taille s’impose pour boucler le parcours en moins de 15 jours. Mais les jambes ne suffisent pas devant une telle épreuve, le mental joue aussi son rôle, notamment dans la deuxième semaine, lorsque l’excitation laisse place à la réalité du sport.

De plus l’autonomie totale rajoute une difficulté supplémentaire. La gestion de sa nutrition et de son sommeil est primordiale sur une épreuve d’une telle distance. Si certains font le choix de limiter leurs nombres d’arrêts les premiers jours, d’autres optent pour une stratégie plus précautionneuse. La French Divide, c’est une véritable épreuve contre soi-même, exigeant des ressources insoupçonnées.

Comment se préparer aux 2200 km ?

Les spécificités de l’ultra Bikepacking

Pour permettre une pratique plus large qu’un vélo de Route tout en ayant un ensemble plus léger et plus rapide qu’un VTT, les vélos de Gravel ont dû observer quelques nouveautés. Si d’aspect, un vélo de Gravel ressemble à un vélo de Route, certaines différences permettent d’obtenir un vélo plus polyvalent.

Pour le Bikepacking, en particulier, les nombreuses fixations permettent d’accrocher des sacoches, précieuses pour gérer son ravitaillement et pour ranger ses outils de réparation. De quoi être pleinement autonome tout au long de vos épreuves de bikepacking.

Comment se préparer aux 2200 km ?

Les spécificités de l’ultra Bikepacking

Pour permettre une pratique plus large qu’un vélo de Route tout en ayant un ensemble plus léger et plus rapide qu’un VTT, les vélos de Gravel ont dû observer quelques nouveautés. Si d’aspect, un vélo de Gravel ressemble à un vélo de Route, certaines différences permettent d’obtenir un vélo plus polyvalent.

Pour le Bikepacking, en particulier, les nombreuses fixations permettent d’accrocher des sacoches, précieuses pour gérer son ravitaillement et pour ranger ses outils de réparation. De quoi être pleinement autonome tout au long de vos épreuves de bikepacking.

Notre vélo Gravel

Specialized Diverge

Pour affronter la French Divide, notre Specialized Diverge représente le choix idéal. En plus d'être un vélo Gravel rapide, le Diverge offre un confort et une capacité de chargement idéals pour les longues sorties. La Swat Door permet de ranger sa nutrition et ses vêtements dans le tube diagonal du vélo. La Future Shock quant à elle, amortit les vibrations dues aux imperfections de la route pour permettre de passer partout facilement. Enfin les nombreuses fixations donnent l'option d'accrocher des sacoches pour pouvoir rouler longtemps en toute sérénité.

Notre vélo Gravel

Specialized Diverge

Pour affronter la French Divide, notre Specialized Diverge représente le choix idéal. En plus d'être un vélo Gravel rapide, le Diverge offre un confort et une capacité de chargement idéals pour les longues sorties. La Swat Door permet de ranger sa nutrition et ses vêtements dans le tube diagonal du vélo. La Future Shock quant à elle, amortit les vibrations dues aux imperfections de la route pour permettre de passer partout facilement. Enfin les nombreuses fixations donnent l'option d'accrocher des sacoches pour pouvoir rouler longtemps en toute sérénité.

Une épreuve en bikepacking

French Divide

Une épreuve en bikepacking

French Divide