3 jours en Levo autour du Mont Blanc

E-Tour du Mont Blanc

3 jours en Levo autour du Mont Blanc

E-Tour du Mont Blanc

Trois jours autour du Mont Blanc

Pendant la semaine du Verbier e-Bike Festival, l’E-Tour du Mont Blanc s'impose comme l’évènement phare. Le challenge qui se dresse devant les athlètes est simple mais ambitieux : parcourir près de 300 km en 3 jours autour du Mont Blanc à l’aide d’un VTT électrique. Pour rajouter de l’émulsion au défi, la course se fait par équipe de deux athlètes.

300 km autour du Mont Blanc

Un parcours extraordinaire

L’E-Tour du Mont Blanc n’est pas seulement la finale de l’E-Bike World Tour, c’est aussi une épreuve aux paysages admirables, uniques et précieux. Pendant 3 jours, les participants auront la chance de tourner autour du Mont Blanc dans une boucle partant et revenant à Verbier en passant par Courmayeur et Chamonix. 3 étapes donc et près de 300 km à affronter en VTT à assistance électrique.

Mais qui dit Mont Blanc à l’horizon pendant toute la course, dit aussi un parcours exigeant aux montées abruptes et aux descentes techniques. Avec des journées longues et des temps de récupération assez courts, les athlètes devront puiser dans la puissance de leur moteur et de leurs mollets à travers la Suisse, l’Italie et la France.

300 km autour du Mont Blanc

Un parcours extraordinaire

L’E-Tour du Mont Blanc n’est pas seulement la finale de l’E-Bike World Tour, c’est aussi une épreuve aux paysages admirables, uniques et précieux. Pendant 3 jours, les participants auront la chance de tourner autour du Mont Blanc dans une boucle partant et revenant à Verbier en passant par Courmayeur et Chamonix. 3 étapes donc et près de 300 km à affronter en VTT à assistance électrique.

Mais qui dit Mont Blanc à l’horizon pendant toute la course, dit aussi un parcours exigeant aux montées abruptes et aux descentes techniques. Avec des journées longues et des temps de récupération assez courts, les athlètes devront puiser dans la puissance de leur moteur et de leurs mollets à travers la Suisse, l’Italie et la France.

Specialized avec 4 équipes

Des binômes de choc

Sur les 18 équipes qui prendront le départ, Specialized se trouve très bien représenté avec 4 équipes. Chez les filles, Alexandra Marchal et Sofia Wiedenroth, membre du Team Specialized Enduro, défendent les couleurs du Team. Également Rider pour le Team Specialized Enduro, Francescu Camoin, dit “Cecce”, fait équipe avec Matthew Lombardi pour former un duo ultra compétitif. Pour compléter les équipes Specialized, deux binômes miseront sur leur complicité pour affronter l’E-Tour du Mont Blanc : Greg Noce et Laurent Meunier d’une part et Max Chapuis et Rémy Violland d’autre part.

Specialized avec 4 équipes

Des binômes de choc

Sur les 18 équipes qui prendront le départ, Specialized se trouve très bien représenté avec 4 équipes. Chez les filles, Alexandra Marchal et Sofia Wiedenroth, membre du Team Specialized Enduro, défendent les couleurs du Team. Également Rider pour le Team Specialized Enduro, Francescu Camoin, dit “Cecce”, fait équipe avec Matthew Lombardi pour former un duo ultra compétitif. Pour compléter les équipes Specialized, deux binômes miseront sur leur complicité pour affronter l’E-Tour du Mont Blanc : Greg Noce et Laurent Meunier d’une part et Max Chapuis et Rémy Violland d’autre part.

Jour 1

Verbier – Courmayeur

Et c’est parti pour le grande finale de l’E-Bike World Tour ! L’appréhension laisse tout de suite place à la compétition. Les athlètes démarrent tambour battant, ne calculant absolument pas l’effort que va représenter ces 3 jours d’épreuves. Mais très rapidement, les participants réalisent la difficulté du parcours qui se dresse devant eux. Sur ce type de chemins, les gabarits légers s’en sortiront mieux. L’écart de poids au sein des binômes (parfois plus de 10 kg) joue des tours à certaines équipes.

Avec quatre batteries par jour autorisées, le mode Turbo est de sortie sur l’ensemble des montées. Nos athlètes profitent des liaisons et des pauses pour s’arrêter changer leur batterie. Le ton est donné dès cette première journée : les 18 équipes débarquent à Courmayeur avec 80 km et 4300 m de dénivelé positif dans les jambes et dans le moteur. La récupération est de mise avant la grosse journée qui attend les Riders demain.

Jour 1

Verbier – Courmayeur

Et c’est parti pour le grande finale de l’E-Bike World Tour ! L’appréhension laisse tout de suite place à la compétition. Les athlètes démarrent tambour battant, ne calculant absolument pas l’effort que va représenter ces 3 jours d’épreuves. Mais très rapidement, les participants réalisent la difficulté du parcours qui se dresse devant eux. Sur ce type de chemins, les gabarits légers s’en sortiront mieux. L’écart de poids au sein des binômes (parfois plus de 10 kg) joue des tours à certaines équipes.

Avec quatre batteries par jour autorisées, le mode Turbo est de sortie sur l’ensemble des montées. Nos athlètes profitent des liaisons et des pauses pour s’arrêter changer leur batterie. Le ton est donné dès cette première journée : les 18 équipes débarquent à Courmayeur avec 80 km et 4300 m de dénivelé positif dans les jambes et dans le moteur. La récupération est de mise avant la grosse journée qui attend les Riders demain.

"Des paysages de folie”
Greg Noce

“ Des paysages de folies et de beaux trails avec un passage au col Grand col Ferret (2537 m) d’anthologie. Les crampes se sont fait sentir aussi. Demain, on file sur Les Houches pour la deuxième étape, au lit tout le monde ! “

Jour 2

Courmayeur – Les Houches

Il fait encore nuit lorsque les participants de l’E-Tour du Mont Blanc doivent rouvrir les yeux. Aujourd’hui, le départ sera donné sur les coups de 5h30, avant le lever du soleil. La fatigue de la veille se fait ressentir mais l’excitation fait vite grimper nos équipes sur les VTT à assistance électrique. Au programme encore un gros morceau : 86 km entre Courmayeur et les Houches avec 4300 m de dénivelé positif : ça va piquer !

Le départ est donné ! Comme la veille, les équipes se précipitent vers le Col de la Seigne, et à raison. Arrivés en haut, les athlètes peuvent admirer le lever du soleil et la vue sur le Mont Blanc. Le timing est parfait et la récompense est au rendez-vous. La grandiosité des paysages qui s’offre aux coureurs les laisse pantois. Le spectacle ne fait cependant pas totalement oublier la dureté de l’effort pour rallier Les Houches. Même avec l’assistance électrique, l’organisme de nos athlètes sont mis à rude épreuve.

Jour 2

Courmayeur – Les Houches

Il fait encore nuit lorsque les participants de l’E-Tour du Mont Blanc doivent rouvrir les yeux. Aujourd’hui, le départ sera donné sur les coups de 5h30, avant le lever du soleil. La fatigue de la veille se fait ressentir mais l’excitation fait vite grimper nos équipes sur les VTT à assistance électrique. Au programme encore un gros morceau : 86 km entre Courmayeur et les Houches avec 4300 m de dénivelé positif : ça va piquer !

Le départ est donné ! Comme la veille, les équipes se précipitent vers le Col de la Seigne, et à raison. Arrivés en haut, les athlètes peuvent admirer le lever du soleil et la vue sur le Mont Blanc. Le timing est parfait et la récompense est au rendez-vous. La grandiosité des paysages qui s’offre aux coureurs les laisse pantois. Le spectacle ne fait cependant pas totalement oublier la dureté de l’effort pour rallier Les Houches. Même avec l’assistance électrique, l’organisme de nos athlètes sont mis à rude épreuve.

“Top d’avoir cette vue”
Alexandra Marchal

“ Le départ nocturne était pas mal, c’était cool de rouler un peu dans le noir. Après, on a eu une super belle montée qui nous a menée sur un super beau panorama donc vraiment top d’avoir cette vue là-haut. C’était quand même bien plus technique aujourd’hui qu’hier donc beaucoup mieux pour moi. On a bien roulé avec Sofia, on s’est bien amusés et on va essayer de continuer sur notre lancée pour demain. ”

Jour 3

Les Houches – Verbier

Troisième et dernière journée qui se profile pour nos 4 équipes. Les organismes sont marqués au moment de s’élancer pour cette dernière étape, qui se veut également la plus éprouvante : 100 km et 5200 m de dénivelé positif ! Au bout, l’immense satisfaction de rejoindre Verbier après 3 journées de folie.

Les montées compliquées et les descentes techniques se succèdent. Ça devient très dur pour certains athlètes au passage du Col de Mille où Greg Noce, quelque peu en perdition, peut compter sur Laurent Meunier pour franchir la difficulté. L’essentiel est assuré pour toutes nos équipes qui rejoignent Verbier, épuisées mais satisfaites. Notre Team féminin, Alexandra Marchal et Sofia Wiedenroth, réalise une belle performance en prenant la 2ème place du général. Les garçons ne sont pas en reste non plus : une 4ème place, une 7ème place et une 11ème place.

Jour 3

Les Houches – Verbier

Troisième et dernière journée qui se profile pour nos 4 équipes. Les organismes sont marqués au moment de s’élancer pour cette dernière étape, qui se veut également la plus éprouvante : 100 km et 5200 m de dénivelé positif ! Au bout, l’immense satisfaction de rejoindre Verbier après 3 journées de folie.

Les montées compliquées et les descentes techniques se succèdent. Ça devient très dur pour certains athlètes au passage du Col de Mille où Greg Noce, quelque peu en perdition, peut compter sur Laurent Meunier pour franchir la difficulté. L’essentiel est assuré pour toutes nos équipes qui rejoignent Verbier, épuisées mais satisfaites. Notre Team féminin, Alexandra Marchal et Sofia Wiedenroth, réalise une belle performance en prenant la 2ème place du général. Les garçons ne sont pas en reste non plus : une 4ème place, une 7ème place et une 11ème place.

Le vélo de l'E-Tour du Mont Blanc

Turbo Levo

255 km, 13 200 m de dénivelé positif et 13 700 m de dénivelé négatif : les capacités du Turbo Levo ont été poussées au maximum pendant l’E-Bike World Tour. Avec 560 W de puissance maximale et une autonomie de 5 h, ce VTT à assistance électrique est l’allié parfait pour explorer de nouveaux chemins, repousser les limites de vos capacités et pour élargir votre terrain de jeu.

Dôté d’une stabilité et d’un pilotage remarquable pour un VTT d’une telle puissance, le Turbo Levo vous permet également de personnaliser votre expérience selon votre style et vos besoins. L'angle du tube de direction peut être ajusté entre 63 et 65,5 degrés, tandis que la hauteur du boîtier de pédalier peut être rapidement et facilement déplacée vers le haut ou vers le bas de 7 mm pour affiner le comportement de stable à agile.

Le vélo de l'E-Tour du Mont Blanc

Turbo Levo

255 km, 13 200 m de dénivelé positif et 13 700 m de dénivelé négatif : les capacités du Turbo Levo ont été poussées au maximum pendant l’E-Bike World Tour. Avec 560 W de puissance maximale et une autonomie de 5 h, ce VTT à assistance électrique est l’allié parfait pour explorer de nouveaux chemins, repousser les limites de vos capacités et pour élargir votre terrain de jeu.

Dôté d’une stabilité et d’un pilotage remarquable pour un VTT d’une telle puissance, le Turbo Levo vous permet également de personnaliser votre expérience selon votre style et vos besoins. L'angle du tube de direction peut être ajusté entre 63 et 65,5 degrés, tandis que la hauteur du boîtier de pédalier peut être rapidement et facilement déplacée vers le haut ou vers le bas de 7 mm pour affiner le comportement de stable à agile.

Un évènement autour du vélo électrique

Verbier E-Bike Festival

Le Verbier E-Bike Festival, c’est l’E-Bike World Tour mais c’est aussi l’E-Bike Test. Pendant 4 jours, les visiteurs du Festival de Verbier avaient la possibilité de tester nos vélos électriques sur des trails magnifiques autour du site.

Photos : EBWT - Kifcat, Louis Nauche & JBernard

E-Tour du Mont Blanc

Photos : EBWT - Kifcat, Louis Nauche & JBernard

E-Tour du Mont Blanc