Icon
Clear Icon
Search Icon
Clear Icon
Search Icon
Clear Icon
Logo Icon
  • Vélos
  • Composants
  • Textile
  • Équipements
  • Outlet
  • We are Specialized
  • Support
  • Logo Icon
    Textile
    Arrow Back Icon
    Logo Icon
    We are Specialized
    Arrow Back Icon

    Il y a une part de folie dans notre méthode

    Body Geometry

    Identifier un problème. Le résoudre par la conception. Le valider par la science.

    C'est un mantra, une prière en quelque sorte, et nous l’exprimons depuis plus de deux décennies, inspirant l'innovation partout où vous et votre vélo ne faites qu'un : gants, chaussures et semelles, peaux de chamois et selles. C'est ainsi que nous améliorons véritablement le confort, augmentons les performances et réduisons les risques de blessures pour chaque cycliste.

    C'est cela Body Geometry, et tout a commencé il y a 25 ans.

    **Quel est le problème exactement ? Comment pouvons-nous le résoudre grâce à la conception ? Et puis, comment pouvons-nous prouver que nous l'avons vraiment résolu pour nos cyclistes ?

    Nous ne le savions pas à l'époque, mais c'est à ce moment-là que Body Geometry a commencé.** Notre quête pour améliorer les performances, augmenter le confort et réduire les risques de blessures. Mais pas de vagues intuitions ici ni même de produits calqués ou dupliqués - tout ce qui mérite le nom de Body Geometry doit être validé par la science. Des théories, des tests, des données, des mesures, des tests à l’aveugle et surtout un petit ingrédient appelé la méthode scientifique. C'est une philosophie simple mais puissante lorsqu'elle est appliquée avec un engagement indéfectible et cela vaut la peine de le répéter.

    Nous nous sommes associés au Dr Minkow, un expert de renommée mondiale en ergonomie, spécialisé dans les solutions aux maux de dos chroniques, les équipements d'exercice ou encore les sièges d'avion, et forcément un cycliste passionné. La première selle Body Geometry, et Body Geometry elle-même en tant que méthode, sont nées de cette relation.

    Nous avons bel et bien trouvé un problème. Les selles traditionnelles provoquaient une ischémie - une perte de flux sanguin - qui créait du tissu cicatriciel, entraînant une dysfonction érectile. Pour résoudre ce problème, nous avons conçu l’évidement Body Geometry Wedge pour soulager la pression sur les tissus mous et avons été les premiers à mesurer les os du bassin pour déterminer le bon ajustement de la selle, garantissant que l’évidement puisse faire son travail.

    Donc, avons-nous bel et bien résolu le dysfonctionnement érectile dans le cyclisme grâce à une conception ergonomique ? Et comment en être sûr ? C'est là qu'intervient l'élément final et peut-être le plus important de la méthode Body Geometry : le faire valider par la science. En travaillant avec le Dr Minkow et en nous basant sur une étude de Cologne datant de 2002 sur les effets du cyclisme sur les cyclistes masculins, nous avons créé un protocole pour mesurer le flux sanguin du pénis pendant une sortie et déterminé notre base de référence pour assurer la protection d'un flux sanguin approprié afin de prévenir les blessures. C'est là que la validation des selles Body Geometry par la science a commencé - si elle ne protégeait pas le flux sanguin, ce n'était pas une selle Body Geometry. Mais ce n'était que le début. Depuis, nous avons appris à identifier les premiers signes d'ischémie, avons innové dans la cartographie de la pression et utilisé des études de confort à l'aveugle pour valider nos solutions.

    Avec la technologie MIMIC, nous avons pris notre méthode Body Geometry et l'avons appliquée pour améliorer l’expérience de roulage des femmes.

    En travaillant avec le Centre Boulder de la Médecine du Sports, nous avons découvert que l'ischémie était également un problème sérieux chez les cyclistes féminines. Mais nous avons également constaté que le gonflement des tissus mous, ou œdème, emprisonnait le flux sanguin et créait du tissu cicatriciel supplémentaire. Nous avions identifié un autre problème. Le résoudre par la conception a conduit à l'étude de la cartographie de pression la plus exhaustive que nous ayons jamais entreprise et à la selle la plus complexe que nous ayons jamais créée, avec deux types de mousse à mémoire de forme pour soutenir les tissus mous avec un équilibre et une structure suspendue pour réduire la pression. Nous avons validé que la nouvelle Power S-Works avec MIMIC résolvait le problème grâce à une cartographie de la pression supplémentaire et à plusieurs études sur de nombreuses cyclistes. Ensuite, nous avons tiré parti de la technologie MIMIC avec d'autres formes de selles—Romin et Phenom—pour soulager encore plus de cyclistes, hommes et femmes.

    Après deux décennies de conception de selle Body Geometry, poussant la forme et la mousse à ses limites, nous n'étions pas tout à fait prêts à signer et à appeler cela un travail bien fait. Nos ingénieurs étaient avides de plus et déterminés à offrir plus d'avantages au cycliste. Nous avions éliminé les problèmes de tissus mous, en grande partie en veillant à ce que le poids du cycliste soit supporté par le système squelettique, alors comment pourrions-nous éliminer la douleur au niveau des ischions ? Garrett Getter, chef de produit Selles Specialized, s'est lancé dans une quête pour trouver de nouvelles technologies et de nouveaux matériaux pour aider à pousser la conception de la selle et de Body Geometry dans le futur. La vision était simple, fournir tous les avantages pour lesquels les selles Body Geometry sont connues dans un ensemble qui offre non seulement des performances, mais aussi un confort sans précédent des tubérosités ischiatiques. Mais comment ?

    En utilisant une technologie de pointe - l'impression 3D d'une matrice complexe à partir de polymère liquide - nous avons pu ajuster à l'infini la surface de la selle d'une manière impossible avec de la mousse traditionelle.

    En utilisant une technologie de pointe - l'impression 3D d'une matrice complexe à partir de polymère liquide - nous avons pu ajuster à l'infini la surface de la selle d'une manière impossible avec de la mousse traditionelle. Cela a permis à nos ingénieurs de créer une matrice semblable à un hamac, en instance de brevet, au niveau des ischions, tout en protégeant le flux sanguin grâce à notre forme de selle Power. Le résultat est la toute dernière technologie Body Geometry, la technologie Mirror utilisée sur la S-Works Power Mirror.

    Nous avons décelé un vrai besoin chez le cycliste – nous avons conjugué performance et confort - et en réponse, nous avons créé la technologie Mirror qui a ensuite été validée par des tests à l'aveugle du confort perçu, prouvant que nous avions atteint notre objectif. Nous découvrons maintenant de nouveaux avantages de la technologie Mirror pour lesquels nous n'avons même pas encore pu développer de tests, de la stabilité pelvienne à l'amortissement des vibrations à haute fréquence. C'est l'expression ultime Body Geometry, et elle l'emmène dans le futur.

    Le corps humain a évolué pour marcher, pas pour pédaler. Des problèmes d'engourdissement de l'avant-pied, de « point chaud », d'affaissement de la voûte plantaire, de douleurs médiale et latérale du genou et d'instabilité, qui érodent tous l'efficacité, la puissance, l'endurance et le confort, tout en pouvant entraîner des blessures, surviennent lorsque les humains portent des chaussures de cyclisme traditionnelles, qui ont simplement été clipsées pour pédaler pendant des heures. Nous visons à résoudre ces problèmes par la conception et à la valider la science. C'est le principe même de la méthode Body Geometry, après tout.

    Travaillant en étroite collaboration avec le Centre de Boulder pour la Médecine du Sport, notre équipe de conception interne a entrepris de résoudre ces problèmes un par un. Pour que nous ne nous cognions pas le gros orteil en marchant, l'intérieur de notre pied se penche vers le haut lorsque nous levons le pied. Cette angulation, appelée « varus », est idéale pour la marche, mais lors d’une sortie à vélo, elle provoque un mouvement latéral important au niveau du genou, ce qui diminue potentiellement l'efficacité du pédalage et peut entraîner une fatigue du genou. C'est au mieux inconfortable mais cela peut créer des blessures douloureuses. Pour résoudre ce problème, notre équipe a développé une semelle extérieure avec un calage Varus, une inclinaison de 1,5 mm vers l'extérieur de la semelle qui stabilise l'avant-pied pendant le coup de pédale et aide à aligner la cheville, le genou et la hanche. Le résultat : augmentation de la puissance et de l'endurance, diminution de la douleur et des risques de blessure.

    La voûte plantaire du pied humain fonctionne comme un ressort à lames pendant la marche. Elle s'effondre lorsque le pied touche le sol, absorbant la force, et elle rebondit lorsque nous finissons le mouvement sur l'avant-pied, renvoyant l'énergie stockée. C'est un excellent système pour marcher et courir, mais c'est innaproprié pour pédaler. Lorsque nous pédalons, nous voulons que le pied soit un levier rigide, transférant directement et efficacement la force à la pédale. Pour éviter l'effondrement de la voûte plantaire, nos semelles intérieures utilisent un support de voûte plantaire moulé. Avant les chaussures Body Geometry, les chaussures de cyclisme étaient rigides mais plates, ce qui permettait au pied de s'affaisser dans la chaussure. Les cyclistes peuvent dorénavant passer au niveau supérieur et personnaliser le soutien de leur voûte plantaire avec nos semelles personnalisées.

    Pour bénéficier d’une puissance de pédalage optimale et de bonnes sensations de connexion avec le vélo, nous avons besoin que la chaussure s'ajuste et enveloppe parfaitement le pied. Cela peut entraîner une compression des nerfs et des artères entre les os métatarsiens de l'avant-pied, ce qui provoque un engourdissement ou un « point chaud » ou bien même les deux. Pour résoudre ce problème, nous avons inséré un bouton métatarsien dans les semelles intérieures de nos chaussures qui soulève et sépare les os métatarsiens de l'avant-pied, les empêchant d'empiéter sur les nerfs et de comprimer les artères.

    Alors, ces solutions ont-elles été à la hauteur de notre promesse Body Geometry ? Ont-elles amélioré les performances, augmenté le confort et réduit le risque de blessures ? En 2003, au Centre Boulder, une étude a été entreprise pour prouver ce que ces nouvelles chaussures Body Geometry pouvaient apporter. À l'aide d'un groupe de cyclistes entraînés, nous avons pu suivre un protocole de test rigoureux sur le lactate et la VO2 max à l'aide de chaussures Route traditionnelles et de chaussures Route Specialized Body Geometry. Les résultats ont été impressionnants, les chaussures Body Geometry améliorent le seuil de lactate de huit watts, la puissance moyenne d’un Contre-la-montre de sept watts, et peut-être le plus impressionnant, elles permettent un gain de 28 secondes sur un Contre-la-montre de 10 km, et tous ont été validés par la science.

    Aujourd'hui, chacune de nos chaussures offre les caractéristiques Body Geometry, que ce soit nos chaussures VTT Recon 1.0, nos chaussures de Trail et de Descente 2FO ou encore nos chaussures de performance ultimes, comme la S-Works 7 et la nouvelle S-Works Ares. Chaque chaussure Specialized est scientifiquement prouvée pour améliorer la performance.

    Mais qu'est-ce qui est à l'origine de ces problèmes ? Les doigts extérieurs et le côté de la main s'engourdissent lorsque le nerf ulnaire est comprimé contre le cintre lors des longues sorties, tandis que des picotements peuvent survenir dans tous les doigts lorsque la circulation sanguine est altérée. Ainsi, nous avions non seulement identifié les problèmes rencontrés par les cyclistes, mais également leurs causes physiologiques sous-jacentes.

    En travaillant avec des experts en ergonomie, comme le Dr Kyle Bickel du Centre de la Main de San Francisco, nous avons commencé à concevoir des solutions. Pour réduire l'engourdissement, nos gants Body Geometry Gel dispersent la pression là où le nerf ulnaire pénètre dans vos doigts. En protégeant la circulation artérielle, nous pouvons réduire les picotements dans les doigts. Nous le faisons également avec nos gants Grail, qui maintiennent la forme naturelle de votre paume. Le résultat n'est pas seulement plus de confort et un risque de blessure réduit, mais cela conduit également à des performances de pilotage améliorées en créant une connexion parfaite avec votre cintre.

    'est à travers ces points de contact - vos mains, vos pieds et votre selle - que Body Geometry fait de vous et de votre vélo un seul et même ensemble

    C'est à travers ces points de contact - vos mains, vos pieds et votre selle - que Body Geometry fait de vous et de votre vélo un seul et même ensemble, avec des produits nés de l'identification du problème, de sa résolution grâce à une conception ergonomique et de sa validation scientifique. Bien que nous sachions qu'une bonne course peut faire battre votre cœur et brûler vos jambes, il n'y a aucune raison pour que vos points de contact vous fassent mal. Si tel est le cas, nous avons votre solution. Nous travaillons depuis 25 ans pour améliorer les performances, augmenter le confort et réduire les risques de blessures, tous validés par la science.

    Il y a une part de folie dans notre méthode.