Logo Icon
Search Icon
Clear Icon
Logo Icon
  • Vélos
  • Composants
  • Vêtements
  • Équipement
  • Custom
  • SOLDE
  • Initiatives Specialized
  • Support
  • Logo Icon
    Custom
    Arrow Back Icon
    Logo Icon
    Initiatives Specialized
    Arrow Back Icon
    Clear Icon
    Ma position

    Entrez votre code postal afin que nous puissions vous fournir les informations d'inventaire et de livraison les plus précises.

    Location Pin Icon

    Utiliser ma position

    Voir la carte entière
    Clear Icon
    Définissez votre détaillant préféré
    Search icon
    Location Pin Icon

    Utiliser ma position

    Voir la carte entière
    Mon détaillant

    Aucun enregistré

    Autres détaillants près de vous

    La reine de Biescas

    Specialized Soil Searching

    « Le côté mythique du vélo de montagne intriguait davantage Bea, la recherche de l’âme des sentiers. »

    Cette histoire pourrait facilement commencer de la façon classique, il était une fois dans un pays fort lointain, une reine et son roi… et leur chien. Mais cette histoire est différente, et ne commencera pas de cette façon. Voici la vraie histoire.

    Une maison comme royaume.

    Bea, ainsi que son mari Andres, ont peut-être découvert l'art perdu de la vie - une chose appelée vivre. Ils ont eu la chance de redécouvrir la simplicité de vivre, à travers le vélo de montagne, la construction de sentiers, l'amour de l'aventure et une vie pure et délibérée, a offert un héritage oublié aussi profond et mystique que la vallée qu'ils appellent leur maison.

    L'histoire finement tissée se déroule dans la petite ville de Biescas, digne de conte de fées, nichée au cœur la vallée de Tena, dans la région sud des Pyrénées. Ces petites villes enchanteresses qui parsèment les Pyrénées, qu'est-ce qui rend celle-ci si spéciale ? Qu'est-ce qui a poussé Bea et Andres à emballer leur vie en ville et à déménager à Biescas, et tout laisser derrière, sans la garantie d'un confort conventionnel comme la sécurité d'emploi, les soins de santé, un revenu stable et la crème glacée végétalienne…

    Andres admire les sommets de la vallée, il les connait chacun par leur nom et ce qui les démarque, comme s'il présentait ses propres enfants. Pendant ce temps, Bea s'aventure dans la forêt à la recherche d'un champ de champignons sauvages qu'elle a trouvé en défrichant le sentier quelques mois auparavant.

    Durant les dernières années, Bea et Andres se sont rendus à Biescas chaque fin de semaine, quittant la ville pour faire réserve de l'air frais de la montagne. Jusqu'au jour où ils ont décidé de ne pas rentrer. « Je vais te construire un sentier sur cette montagne, mon amour », a déclaré Andres à Bea, alors qu'il regardait l’énorme montagne qu'il était déterminé à conquérir pour sa reine. « Eh bien, élance-toi alors ! » cria Bea, qui était déjà sur la montagne.

    Ainsi, Andres et Bea ont entrepris de créer le premier sentier de vélo de montagne spécialement conçu dans la région. Les rumeurs de nouvelles pistes de vélo de montagne à Biescas se sont répandues comme une trainée de poudre, et des cyclistes de toute l'Espagne et de la France affluaient pour goûter aux produits. Par conséquent, le besoin de plus de pistes, d'un service de navette et de guide est tombé inévitablement sur les épaules plus que capables d'Andres et de Bea, et MTB Pyrenees a été formé.

    Au départ, Andres ne vivait que pour l'adrénaline, descente, sauts, racines, ornières, bermes et tout ce qui vient avec! Mais Bea se questionnait plus sur le côté mythique et l’âme du vélo de montagne et des sentiers. D'où il vient, où il vous mène et comment toutes les créatures vivantes, les plantes et les cours d'eau fonctionnent de manière omniprésente dans cet écosystème incroyablement complexe. Déterminé à ne pas perturber, mais plutôt à participer.

    Cela les a conduits sur une trajectoire pour en apprendre davantage sur les sentiers historiques de la région et dévoiler des trails qui avaient été perdus et oubliés pendant des siècles. De la curiosité à la vocation. Avec chaque piste qu'ils ont découverte, une relation à un monde oublié a été retrouvée. Les résidents des villages environnants ont entendu parler de cet homme, de sa femme et de leur chien ouvrant d'anciens sentiers sur la montagne autour d'eux.

    Des histoires de toute la région ont commencé à faire surface sur le rôle que ces sentiers ont joué dans l'histoire de tant de vies, des arrière-arrière-grands-pères marchant pendant des jours pour aller rendre visite à leurs bien-aimés, aux marchands les utilisant comme le seul moyen d'échanger leurs marchandises. Ces sentiers dans la vallée de Tena, comme dans toutes les vallées environnantes, étaient littéralement la pierre angulaire de ses habitants.

    Comme des veines, elles courent d'un village à l'autre. Traverser des versants abrupts, suivre les lignes sinueuses le long des crêtes dans des forêts de pierre couvertes de mousse, sous des cascades, à travers des tunnels rocheux naturels, épouser l'épaule des lits de rivière et des bords de falaise, dans un but palpitant.

    Et vient le grand saut.

    La pièce a la taille d'une grande camionnette. Une machine à fumée et une boule disco créent de l’ambiance. La musique sort des haut-parleurs dans chaque coin donne des coups de poing à votre poitrine, vous pousse contre les cordes, puis vous ramène pour un autre tour. Bea, le DJ, vous fait vivre de bons moments.

    Le temps fil et est sans importance, mais Bea tient bon derrière sa table tournante. Ce n'est pas son premier rodéo, mais ce sera peut-être le dernier. La musique s'estompe, les visages heureux semblent bouger au ralenti, les rires deviennent inaudibles, les coudes levés s'arrêtent dans les airs, la ligne de fond ralentit, assimilant le son d'un battement de cœur puis… …

    Silence.

    Un silence si dense qu'on peut presque le toucher. Un endroit où la seule chose que vous entendez est votre propre respiration. L'air est si frais que vous pouvez le goûter. C'est là que Bea trouve son vrai rythme. Elle se soumet complètement à son environnement naturel et tombe dans un état calme et fluide qui n'a besoin d'aucune définition, aucune explication, juste une existence pure et sans scrupule. Expirez doucement, consciemment.

    Les sentiers relient non seulement les villageois à leur patrimoine et les cyclistes à leur échappatoire du quotidien, mais sont aussi le lien sacré entre Bea et Andres, une synergie nichée dans la moelle d'une compréhension sans paroles. Et ils attachent Bea à elle-même. Sa raison d'être.

    Pour un néophyte, il peut sembler que Bea vit dans un contraste saisissant. En y regardant de plus près, il devient clair que c'est dans ce contraste même, cet univers parallèle, que Bea a trouvé l'équilibre parfait. Et la beauté d'accepter que parfois tourner hors de l'orbite est parfaitement acceptable… tant que vous ne vous cassez pas un bras et une jambe dans ledit acte de rotation. (Vous pouvez demander à Bea de vous raconter l'histoire en personne lorsque vous leur rendrez visite à Biescas.)

    Revenons au début de l’histoire : qu'est-ce qui fait de Biescas un endroit si magique ? Est-ce les sentiers, l'histoire, la nourriture, le paysage, les journées de poudreuse parfaites, les rivières cristallines, ou peut-être les gens comme Bea et Andres qui perçoivent son mystère et le partagent avec le monde.

    Selon les propres mots de Bea, « Je peux mourir heureuse maintenant. »

    Et ensemble, ils ont créé des sentiers et vécurent heureux pour toujours…

    FIN… jusqu'à la prochaine fois.