Icon
Clear Icon
Search Icon
Clear Icon
Search Icon
Clear Icon
Logo Icon
  • Vélos
  • Composants
  • Vêtements
  • Équipement
  • Custom
  • SOLDE
  • Initiatives Specialized
  • Support
  • Logo Icon
    Custom
    Arrow Back Icon
    Logo Icon
    Initiatives Specialized
    Arrow Back Icon

    L'histoire du Roubaix

    Aucun vélo n’a autant dominé Paris-Roubaix que le Roubaix. Avec sept victoires à son actif, notre Roubaix utilise les pavés de l’Enfer du Nord comme terrain de jeu ultime pour développer sa lignée de technologies innovantes, prouvant au fil des années que le confort est bel et bien synonyme de performance. Voici son histoire.

    2004, la naissance de Roubaix

    « À la fin des années 90, les vélos de course étaient rigides verticalement, ils avaient un angle de chasse très fermé et des bases particulièrement courtes. Cela n’a pas perduré, car vous ne pouviez pas installer de pneus adaptés au monde réel. Ces vélos étaient exigeants et ce n’était pas le genre de machine adapté pour passer des heures en selle. Alors, nous avons créé le Roubaix. »
    — Rodney Hines, l'inventeur du Roubaix original.

    2008, Le Roubaix SL2

    La création de l’équipe Quick-Step et l’arrivée de Tom Boonen en 2007 ont été à l'origine du développement du Roubaix SL2. Nous avons apporté une amélioration progressive de la rigidité torsionnelle, notamment celle du triangle arrière. Cela nous a permis de créer un vélo avec une agilité et une maniabilité exceptionnelles, tout en restant particulièrement souple verticalement. Tom a remporté deux victoires consécutives sur Paris-Roubaix avec ce châssis, en 2008 et en 2009.