Une épreuve 100 % féminine

Tour de La Loire Féminin

Une épreuve 100 % féminine

Tour de La Loire Féminin

Une épreuve 100 % féminine

Le 11 juin dernier se tenait la deuxième édition du Tour de la Loire féminin, proposant un défi sportif exclusivement aux femmes. 45 km, 150 km ou 255 km, voilà ce qui attendait les valeureuses participantes du Tour de la Loire féminin. Une épreuve sans chrono qui vise à promouvoir le cyclisme féminin dans la région et à travers la France.

Le plaisir des yeux

La variété des paysages

Autour de Saint-Étienne, les participantes du Tour de la Loire féminin ont pu en prendre plein la vue. Le parcours emprunte en effet les plus beaux panoramas des Monts du Forez et des Gorges de la Loire. De quoi ravir les 100 filles présentes sur l’épreuve et mieux digérer les 255 km qui s’offraient aux plus audacieuses ayant choisi la boucle la plus longue.

Le plaisir des yeux

La variété des paysages

Autour de Saint-Étienne, les participantes du Tour de la Loire féminin ont pu en prendre plein la vue. Le parcours emprunte en effet les plus beaux panoramas des Monts du Forez et des Gorges de la Loire. De quoi ravir les 100 filles présentes sur l’épreuve et mieux digérer les 255 km qui s’offraient aux plus audacieuses ayant choisi la boucle la plus longue.

L’ambiance au rendez-vous

Si vous aimez les longues sorties entre copines pour profiter du paysage et de la liberté qu’offre le vélo, alors le Tour de la Loire féminin est clairement fait pour vous. Tout au long du parcours, l’ambiance est à la rigolade et à l’entraide. L’épreuve est rythmée par de longues pauses où les filles prennent le temps de discuter et de refaire le plein d’énergie. Une ambiance conviviale qui a su séduire l’ensemble des participantes.

L’ambiance au rendez-vous

Si vous aimez les longues sorties entre copines pour profiter du paysage et de la liberté qu’offre le vélo, alors le Tour de la Loire féminin est clairement fait pour vous. Tout au long du parcours, l’ambiance est à la rigolade et à l’entraide. L’épreuve est rythmée par de longues pauses où les filles prennent le temps de discuter et de refaire le plein d’énergie. Une ambiance conviviale qui a su séduire l’ensemble des participantes.

La difficulté du parcours

Bien qu’il n’y ait pas une réelle compétition sur l’épreuve, le Tour de la Loire féminin n’en reste pas moins une tâche difficile à accomplir. Pour venir à bout du plus long parcours, la boucle de 255 km au départ et à l’arrivée de Saint-Étienne, les participantes devaient gravir pas moins de 3500 m de dénivelé positif. Un beau terrain de jeu pour toutes les filles.

La difficulté du parcours

Bien qu’il n’y ait pas une réelle compétition sur l’épreuve, le Tour de la Loire féminin n’en reste pas moins une tâche difficile à accomplir. Pour venir à bout du plus long parcours, la boucle de 255 km au départ et à l’arrivée de Saint-Étienne, les participantes devaient gravir pas moins de 3500 m de dénivelé positif. Un beau terrain de jeu pour toutes les filles.

Fifty Fifty
Rouler pour la bonne cause

Organisé par l’association “Les Demoiz’elles à Bicyclette”, le Tour de la Loire féminin soutenait cette année l’association “Fifty Fifty” dont l’objectif est de promouvoir la mixité notamment dans le sport, et qui permet à des femmes et des enfants victimes de violence, de se reconstruire grâce à la pratique régulière et encadrée du sport. Et notamment celle du vélo. Une belle cause soutenue par les participantes de l’épreuve, qui s’ajoute à la journée magnifique vécue sur le vélo.

#IAMSPECIALIZED
Restez connecté

Pour recevoir et suivre plus de contenu comme celui-ci, abonnez-vous à notre Newsletter.