Rencontre avec le Champion du Monde de VTT Cross-Country

Jordan Sarrou

Rencontre avec le Champion du Monde de VTT Cross-Country

Jordan Sarrou

Les Français comptent dans leurs rangs certains des coureurs les plus emblématiques du VTT Cross-Country. Et malgré une année qui a mis la résistance mentale de nombreux athlètes de haut niveau à rude épreuve, la France a vu naître un autre Champion du Monde. Il s'appelle Jordan Sarrou, il vient du centre de la France et a poursuivi son rêve de devenir Champion du Monde de VTT Cross-Country depuis deux décennies. Il a atteint cet objectif en octobre, à Leogang, en Autriche.

Jordan Sarrou, qui vient d'avoir 28 ans, se concentre désormais sur les Jeux Olympiques au Japon. Nous sommes très fiers d'annoncer qu'il le fera sur le tout nouveau S-Works Epic, au sein de l'équipe Specialized Factory Team 2021.
Nous avons récemment rencontré Jordan Sarrou pour en savoir plus sur sa vie, ses rêves et ses objectifs avec Specialized.

Dis-nous un peu où tu as grandi et comment tu as commencé à rouler ?

J'ai commencé à faire du VTT à huit ans, à l’endroit où j'ai grandi à Saint-Étienne, au centre de la France. À 16 ans, j'ai quitté la maison et je suis allé dans une école qui m'a permis de me concentrer sur le VTT après mes cours. Je vis maintenant à Lyon.

Au cours de tes premières années de course, as-tu eu des succès rapidement ou était-ce un processus pour trouver tes forces et tes faiblesses et ainsi, apprendre à en tirer parti ?

Non, rapidement, j'ai eu de très bons résultats. J'ai gagné la deuxième course à laquelle j'ai participé... C'était dans une catégorie inférieure, mais j'ai gagné ! J'ai eu du succès avec le VTT en France puis à l'international.

As-tu toujours été focalisé sur le Cross-Country ? Est-ce que l’Enduro ou la Descente étaient des domaines qui pouvaient t’intéresser ?

En France, il existe une école où l'on peut tout pratiquer et tout apprendre en VTT. J'étais bon dans ce domaine et j'aimais le Cross-Country et les Trials mais j'ai finalement choisi le Cross-Country et je me suis concentré sur cela.

Y a-t-il eu un moment au début de ta carrière où tu as décidé que tu voulais être Champion du Monde de Cross-Country ?

Oui, bien sûr. Quand j'ai décidé de quitter ma famille et d'aller à l'école de VTT à l'âge de 16 ans. C'était une décision difficile, mais j'étais vraiment motivé pour aller chercher le succès et poursuivre ma carrière.

Est-ce que ta famille t’a soutenu dans cette décision ?

Oui, bien sûr. Mes parents étaient à fond derrière moi et ont soutenu ma décision d'y aller.

Maintenant que tu as remporté le titre de Champion du Monde, qu'est-ce que cela signifie pour toi ?

C'est un grand pas dans ma carrière. À partir de maintenant, je veux vraiment bien réussir aux Jeux Olympiques. Je ne m'attendais pas à faire ça à mon âge. J'ai 28 ans et ce fut une surprise pour moi. Quand je cours, je pars pour gagner et c’est un énorme accomplissement pour moi.

Ce fut, bien entendu, une année folle. Peux-tu nous expliquer comment tu es resté motivé dans ton entraînement pendant toute la tourmente de la Covid-19 ?

J'ai eu un très bon hiver d'entraînement et je suis resté en très bonne forme. Au début de la saison, j'ai fait deux courses en Espagne, qui étaient bonnes. Juste après cela, nous étions confinés durant deux mois. C'était une décision difficile, mais j'ai dû m'adapter. Après le confinement, je me suis senti en confiance car j'avais le temps de me préparer pour les Championnats du Monde.

C'est définitivement un grand pas pour toi. Pourquoi avoir choisi de rejoindre Specialized ?

C’est une grande motivation pour moi et je suis très excité de rouler pour Specialized. C’est la meilleure marque de VTT et de cyclisme, c’est donc une grande excitation pour moi de rejoindre la famille maintenant !

Quels sont tes objectifs pour la saison 2021 ?

Premièrement, mon objectif est d'être au départ des Jeux Olympiques de Tokyo, puis de défendre mon titre de Champion du Monde et d'être en tête pour les courses de la Coupe du Monde.

As-tu déjà roulé sur ton nouveau vélo, le S-Works Epic ?

Ouais ! Je roule avec depuis un mois, environ.

Quelles sont tes premières impressions ?

C’est un très bon vélo. Il est léger, rigide et tout ce dont vous avez besoin pour faire des courses de Cross-Country. La géométrie est vraiment bonne et c'est extrêmement confortable.

Y a-t-il d'autres vélos Specialized avec lesquels tu aimerais rouler ?

J'adorerais rouler sur un S-Works Enduro ou un vélo électrique.

Quel genre de musique trouverions-nous sur ta playlist ?

De la musique électro principalement, mais j'aime aussi la musique des années 80 et 90.

Quel repas attends-tu toujours avec impatience après une course ou un entraînement difficile ?

Un hamburger fait maison avec des patates douces.

Lorsque tu ne fais pas de course ou d’entraînement, comment passes-tu ton temps hors du vélo ?

J'aime faire des projets dans la maison. J'aime voir ma famille et mes amis et bien sûr m'occuper de mon chat, Packo. Parfois, je vais faire du shopping avec ma femme et faire le déplacement à Lyon pour prendre un bon café avec elle !

Quelles séries regardes-tu en ce moment ?

J'apprécie vraiment "House of Cards" sur Netflix !

MERCI, JORDAN. ON TE SOUHAITE LE MEILLEUR POUR LES JEUX OLYMPIQUES !