BIENVENUE À LA MAISON, CAV !

MARK CAVENDISH EST DE RETOUR

BIENVENUE À LA MAISON, CAV !

MARK CAVENDISH EST DE RETOUR

L'un des plus grands animateurs du cyclisme mondial au cours des 15 dernières années a été Mark Cavendish, le dos voûté, les yeux fixés sur la ligne d'arrivée, sprintant vers une autre victoire. Nous sommes si fiers de voir ce sprinter légendaire de retour dans la famille Specialized. Le charismatique britannique, qui a remporté les Championnats du Monde sur route en 2011 sur notre S-Works Venge, n'oubliera jamais que 30 % de ses 146 victoires sont survenues sur un vélo Specialized, avec l'équipe Quick-Step de 2013 à 2015. Cinq ans après, il revient dans la famille Specialized au sein de l’équipe Deceuninck-Quick-Step.
« Il n'y avait qu'une seule équipe que je souhaitais rejoindre », a déclaré Cavendish. « Sinon, j’aurais arrêté de courir. »

« Il n'y avait qu'une seule équipe que je souhaitais rejoindre », a déclaré Cavendish. « Sinon, j’aurais arrêté de courir. »

Beaucoup pensaient que le vieillissant « Manx Missile » était au bord de la retraite à la fin de la saison 2020. Après avoir terminé la classique Gent-Wevelgem le 11 octobre à la 74e place, il a fondu en larmes dans la zone mixte, avouant à un journaliste belge qu'il s'agissait peut-être de la dernière course de sa carrière. L'une des raisons du pessimisme de Mark Cavendish était son manque de résultats depuis qu'il avait contracté le virus d’Epstein-Barr en début d’année 2017, combiné à une série de chutes effrayantes. Par conséquent, il n'a remporté que deux courses au cours des quatre dernières années.

Contacté par Specialized en décembre, Mark Cavendish dorénavant en bonne santé a déclaré : « Avant tout, je veux profiter à nouveau de la course… Je veux faire partie de cette équipe, sans que l'équipe ne repose sur mes épaules. Je sais que je peux gagner à nouveau. Je sais que j'ai la meilleure équipe et le meilleur équipement pour y parvenir. »

Il y a dix ans, Cavendish était l'un des premiers sprinteurs sur route à optimiser l’aérodynamisme, sur des vélos S-Works.
« Je me sens privilégié de les utiliser, à commencer par le McLaren Venge sur Milan – San Remo en 2011 », a-t-il déclaré. « J'ai remporté mon titre mondial avec ce vélo. D’ailleurs, je l’ai toujours dans ma salle de sport chez moi. »

Il a également remporté cinq victoires d’étapes et le maillot vert lors du Tour de France 2011, alors qu’il était en route pour son total actuel de 30 victoires d’étapes sur le Tour de France – un record pour un sprinteur. Cela fait de lui le deuxième recordman derrière les 34 victoires d’étapes du belge, Eddy Merckx. Mark Cavendish a également remporté 15 étapes sur le Tour d’Italie et 2 étapes sur le Tour d’Espagne.

Se remémorant ses anciens moments de course avec nous dans le Team Quick-Step, Cavendish a déclaré : « J'ai remporté un tiers de mes victoires professionnelles au cours des trois années que j'ai passées avec Specialized. Il y avait un vélo que je voulais rouler… et ce premier Venge ViAS avec câbles intégrés était totalement axé sur l'aérodynamisme. Même si j'ai passé de bons moments et que j'ai eu des résultats depuis, je n'ai jamais été aussi heureux qu'à l'époque. »

En effet, le manager de l'équipe belge, Patrick Lefevere, a récemment déclaré : « Pendant les trois années de Mark dans l'équipe, il ne s'est pas contenté de remporter des dizaines de victoires, il a fait preuve d'un immense panache - et a montré à quel point il est un coureur incroyablement dévoué envers ses coéquipiers ! »

Après avoir quitté la famille Specialized, Cavendish a déclaré : « J'ai toujours été un peu jaloux... Je ne peux pas dire que les vélos que j’ai utilisés depuis étaient de mauvais vélos ; ce sont de bons vélos, mais un Specialized est un Specialized. Il est conçu pour la course plus que pour la vente de vélos ; il s’agit de gagner des courses. »

Concernant le Tarmac SL7 qu'il roulera sur la saison 2021, Cavendish dit : « Il garde toujours cette géométrie agressive pour la course et la performance, et cela fonctionne bien avec mes caractéristiques mentales et physiques. Il s’agit de franchir la ligne d’arrivée en premier, il s’agit d’agressivité. En fin de compte, je peux dire que je me sens comme un néo-pro, je vais dans une équipe de rêve avec un équipement de rêve. J'ai 35 ans et je suis excité comme un gamin ! »

En plus de tester le dernier Tarmac, Cavendish a été surpris par l'efficacité de la nouvelle selle S-Works Power with Mirror. « Quand vous avez commencé à faire ces selles courtes, je me suis dit que je n’utiliserai jamais de selle de Contre-la-montre sur la route, et je ne l’ai jamais fait », a-t-il déclaré. « Mais quand nous faisions une étude posturale l'autre jour, je me suis dit : pourquoi ne pas l'essayer ? D’abord, juste pour le look - et j'ai été scotché ! Rien qu'en la regardant, je n'aurais jamais pensé que j’aurais pu m’adapter à cette selle, car j'ai toujours beaucoup bougé sur la selle. Tout de suite, j'ai senti une différence. Il est également important d’avoir une selle plus souple, en particulier quand tu as plus de 30 ans. Je suis content de l'avoir essayée. »

Que pouvons-nous attendre de Mark Cavendish en 2021 ? Le responsable de l'équipe, Patrick Lefevere a déclaré : « Nous sommes heureux de le voir revenir dans notre famille, car c’est un leader et il apporte une très grande expérience qu'il peut partager avec nos jeunes coureurs. Mais en même temps, nous sommes convaincus qu'il a encore beaucoup à donner à l'équipe. » Compte tenu de son incroyable détermination, de ses connaissances et de ses compétences, le Cav aura probablement le rôle d'un capitaine de route, il sera à la bagarre pour jouer la gagne sur les arrivées au sprint - et il apportera encore plus de panache à l'équipe.

BIENVENUE À LA MAISON, CAV !